La quête d'autonomie derrière notre Café Indonésie Flores Watujaji

The Quest For Autonomy & Freedom Behind Our Indonesia Flores Watujaji Coffee

29 juillet, 2021

Laissez-nous vous raconter l'histoire inspirante derrière notre café Indonésie Flores Watujaji. C’est comment il nous a fallu voir plus loin que le café pour arriver à une collaboration humaine et éthique.

UNE EXCLUSIVITÉ DE LA COOPÉRATIVE SINAR TANI « LUMIÈRE PAYSANNE »

Derrière chaque tasse de café, chaque sac, il y a des gens qui ont travaillé pour offrir ce breuvage si apprécié. Il y a non seulement les maîtres torréfacteurs, mais aussi les cultivateurs qui de par le monde et toutes ces personnes passionnées ont leur propre histoire à raconter.


LE POINT TOURNANT

Sur l’île de Flores, nombreux villages vivent aux pieds du volcan Inerie. Après 32 ans de soumissions par une dictature, la région débute les années 2000 en y mettant un terme. Cela fait vingt ans que les habitants sont habités par cette volonté de leur propre développement collectif.

La première étape pour se développer est d’apporter l’eau dans tous les villages. C’est sous le Program Otonomi québécois que les villageois se regroupent pour œuvrer à cette tâche. Depuis, ils ont alimenté une quarantaine de communauté et continuent leur ouvrage encore aujourd’hui. Il faut comprendre que l’eau courante ne sert pas uniquement à boire et se laver. Avec cette commodité, les habitants peuvent démarrer des plantations. C’est grâce aux sols volcaniques riches en nutriments, le climat, l’altitude et l’eau que le café Arabica de l’île de Flores gagne à être reconnue.

Avec un travail constant d’un jour à l’autre et prenant de l’expansion, trente familles du village de Watujaji se sont réunies pour créer une coopérative de production de café. Ils ont décidé d’appeler leur collectivité : Sinar Tani. Cela veut dire : Lumière paysanne. La volonté de la région de Ngada puise son inspiration de leurs ancêtres d’une culture tribale matrilinéaire. C’est-à-dire que les propriétés appartiennent aux femmes de la région et sont transmises de mères en fille. Donc, la plantation d’où provient notre café de Watujaji en Indonésie appartient aux femmes des trente familles. Alors, que certaines personnes veulent obliger la vente de café Arabica des habitants de Flores à un marché captif dont tous les profits vont exclusivement à une compagnie indonésienne, la coopérative Sinar Tani tient tête. C’est avec la volonté qui leur vient de leurs ancêtres et avec un appui de la fondation Humaniterra qu’ils sont parvenus à ouvrir une brèche dans ce mur.

COMMENT TERRA CAFÉ ET THÉ LTÉE A AIDÉ PLUS ENCORE QUE LA COOPÉRATIVE

Après l’accès à l’eau courante, la prochaine étape vers leur développement est d’avoir les équipements nécessaires et les infrastructures pour les abriter. C’est là que la fondation Humaniterra entre en jeu. Avec une partie de nos revenus obtenues avec la vente de nos produits Terra, nous avons été en mesure de fournir les équipements manquants à la coopérative. Cela représente deux machines décortiqueuses, deux moteurs, des trépieds de support et des racks de séchage. Notre implication dans ce projet ne s’arrête pas là. Tout le long du processus, nous gardons une communication active avec les cultivateurs de cafés de Flores de façon à pouvoir les appuyer lorsqu’ils font face à des pépins. Pour en connaitre plus sur la fondation Humaniterra, consultez cette page.

À PROPOS DU PROGRAM OTONOMI

Le développement des plantations de cafés n’est qu’un des objectifs du Program Otonomi. Alors, lorsqu’une problématique urgente impacte leur communauté de Flores, les habitants s’y consacre. Dans l’un des communiqués, ils nous ont fait part d’une situation prioritaire pour leur population. Ils ont constaté une malnutrition et des retards de croissance auprès d’enfant d’âge préscolaire dont 18 à 40 % sont âgés de cinq ans et moins. De plus, plusieurs écoles n’ont pas d’accès à l’eau potable et n’ont même pas de toilettes. Avec la collaboration des cliniques locales, ils veulent lancer un projet pilote : créer un jardin de fruit et légumes forts en valeurs nutritives sur le site même de la clinique. De cette façon, le personnel pourra mettre en place des programmes d’alimentation saine et suivre les familles. Pour ce faire, Otonomi a demandé l’aide de notre fondation et jugeant qu’il s’agit d’une cause importante et absolument nécessaire Humaniterra leur accorda le montant qu’ils avaient besoin pour lancer le projet.

UNE COOPÉRATIVE DE CAFÉ AUTONOME

Auparavant, les cerises récoltées devaient être acheminées aux coopératives mères pour être traitées. Grâce à l’aide financière de la Fondation Humaniterra, la coopérative de Watujaji a été en mesure de se procurer les équipements nécessaires à leur autonomie. Suite à quoi, le maire de la région à monter une équipe pour former les villageois sur le processus de traitement des grains de café de qualité supérieure. Sous la supervision de leurs formateurs, les travailleurs sont en mesure d’amener la cerise mûre du café jusqu’à son résultat final soit le grain vert.

UNE DERNIÈRE ÉTAPE CRUCIALE

Élaborée grâce à plus de quatre décennies d’expertise en sélection, en torréfaction et en dégustation, notre technique Torréfaction Artisanale Granito (TAG) révèle comme nul autre les caractéristiques individuelles propre au café Flores Watujaji. Il s’agit de la caramélisation complète des sucres contenus dans les grains. Le profil de goût qui en résulte est riche, aux notes subtiles de prunes, de bleuets et d’épices tel que le poivre et le curry.

Français
Français